L’histoire secrète du vin rosé

Chers lecteurs,

Chaque été nous voyons réapparaître des bouteilles de vin rosé dans les commerces, sur les tables des restaurants et à la maison.

Leur promesse est très simple : partager en famille ou entre amis un vin léger et rafraichissant, pur produit du soleil et de la terre.

Des bouteilles qui accompagnent aussi bien l’apéritif que la charcuterie, des salades composées, des tartes froides et même des viandes rouges.

Contrairement à son image sans cesse travaillée et rajeunie, le vin rosé n’est pas une invention récente.

Bien au contraire, les ancêtres de ce vin si particulier se trouvent sur les tables des amateurs depuis le moyen-âge !

En effet, à cette époque, les vignerons mélangent allègrement tous les cépages, blancs ou rouges et en tirent la plupart du temps un vin clair : le claret.

Le vin de couleur « rubis », s’approchant le plus du sang du Christ, était rare et réservé pour la communion à l’église.

C’est un français, Arnaud de Pontac, qui cherchera à séduire les aristocrates d’Angleterre, d’Ecosse et d’Irlande en produisant un jus plus foncé dans son domaine d’Ho-Bryan (futur premier cru classé Haut-Brion).

Son succès est fulgurant dès son lancement en 1663 et c’est donc cet homme qui inventa le vin rouge de garde tel que nous le connaissons aujourd’hui !

Des vins clairs aux vins rosés : la Provence pionnière

Les vins clairs sont produits sur tout le territoire français et sont les vins les plus populaires.

On en produit en Anjou, en Ile de France, dans le Jura, dans le Sud du Rhône, en Moselle…

C’est dans le vignoble d’Argenteuil, au Nord-Est de Paris, qu’on inventera le terme de vin rosé avec « les jus rosacés », issus de l’assemblage des cépages meunier, meslier et morillon.

Mais c’est en Provence que le vin rosé, tel que nous le connaissons, prendra son essor.

Oui, je m'inscris gratuitement

Source

Illustration : L’incroyable histoire du vin, de Benoist Simmat et Daniel Casenave, aux éditions Les Arènes

Je partage l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laissez un commentaire